Le blog

11 janvier 2016

Château Penin "Natur"... un peu de poésie!

 

Château PENIN «Natur»

Naturel je suis né,

Sans sulfites conservé,

Hors standard Bordelais

Fruité me suis révélé,

Avec gourmandise consommé

Pour le plaisir et la gaîté.

 

Cliquez sur l'image pour voir la fiche technique du Chateau Penin Natur

Ajouter vos commentaires

Post comment as a guest

0

Participant à cette conversation

  • Invité (ROBERT Jean-Pierre)

    Bonjour à tous,
    Je consomme depuis plus de quinze ans les vins de la région Aquitaine, mais depuis trois ans, je suis alarmé par les informations qui nous sont communiqués par les Média et autres sources d'informations, quant aux traitements aux pesticides plus que de raison, emplois de levures aromatiques et parfois boisage des vins en cuve(constaté de visu au "Château Hanteillan"dans le médoc). J'aimerai donc avoir votre communication sur la manière dont sont élaborés vos productions !
    Meilleures Salutations.

  • Invité (Carteyron)

    Monsieur,
    Il m’est difficile de répondre à vos interrogations sur des pratiques viticoles ou œnologiques au nom de l’ensemble des vignerons, je ne peux parler que de mon travail sur château Penin.
    Néanmoins, j’ai 60 ans, fils et petit fils de vigneron, et je peux vous affirmer que globalement la production de raisin et de vin est bien plus écologique aujourd’hui qu’il y a 50 ans.
    Concernant les traitements :
    Les fongicides que l’on peut utiliser sont uniquement préventifs. Il n’existe pas de produits autorisés curatifs des maladies.
    Autrefois les traitements de la vigne étaient systématiques, toutes les semaines ou tous les 15 jours afin de maintenir le vignoble protégé.
    Aujourd’hui, nous avons une station météo qui enregistre la pluie, les températures, la durée de l’ensoleillement, les vitesses des vents… De toutes ces données, on en déduit un risque de développement des maladies. C’est alors uniquement en période de risque important que l’on va déclencher un traitement et ainsi minimiser l’utilisation de fongicide. On qualifie cela d’agriculture raisonnée.
    Concernant les insecticides nous avons pratiquement abandonné leurs utilisations en protégeant les prédateurs naturels.
    Concernant l’utilisation de levures :
    l’utilisation est aussi raisonnée. S’il fait beau au moment des vendanges, la peau du raisin est naturellement peuplée de levures qui vont fermenter les jus. Si la période des vendanges est pluvieuse, les peaux des raisins sont lessivées, donc très pauvres en levures. Pour assurer la fermentation des jus, nous devons alors, comme le boulanger, ajouter des levures.
    Concernant l’élevage des vins :
    Nos vins sont élevés soit en cuves inox soit en barriques.
    Un élevage en barriques de chêne permet une meilleure évolution des vins en affinant les tannins, mais il apporte aussi un goût boisé. Pour éviter un déséquilibre gustatif, et éviter de masquer le fruité de nos vins par le goût boisé, nous allons travailler avec une proportion de barriques neuves variable et définie suivant la richesse du vin et le millésime.
    Le but étant l’harmonie dans la bouche et le respect du goût naturel du vin.
    Monsieur j’espère avoir répondu à vos interrogations. Sachez que nous avons le souci de travailler dans le plus grand respect de la nature, mais sachez aussi que tout ce que fait la nature n’est pas toujours bon. A nous de nous adapter, mais à nous aussi parfois de la corriger.

Propulsé par Komento



RETOUR